Auto-moto

5 conseils pour acheter une voiture d’occasion

Vous devez tout d‘abord choisir si vous souhaitez acheter votre véhicule d’occasion à un professionnel ou à un particulier.

Acheter à un professionnel vous apporte une sécurité face à d‘éventuels défauts. Le professionnel est censé connaître l‘état du véhicule qu‘il vous vend et il est dans l‘obligation de mentionner tout problème. Qui plus est, un professionnel garantit les véhicules pendant une certaine période.

Un particulier ne vous apporte pas ces garanties. En revanche, avec un particulier le prix sera souvent moins élevé et vous aurez plus de choix.

Avec l‘Argus, vous pouvez évaluer la cote officielle du véhicule que vous souhaitez acquérir et avoir accès à des milliers d‘annonces.

Vous souhaitez que votre véhicule ait une option spécifique ? Une couleur en particulier ? Préparez une checklist avec les critères que votre futur véhicule devra respecter. Cela vous permettra de réaliser vos visites en toute sérénité sans craindre d‘oublier un critère lors de votre choix.

L‘essai du véhicule est primordial afin que vous puissiez évaluer son comportement et détecter d‘éventuelles anomalies qui ne sont pas perceptibles à l‘arrêt. L‘idéal est de tester le véhicule en ville et sur voie rapide, afin de voir d‘une part le comportement lors de freinages et d‘accélérations, et de pouvoir d’autre part passer toutes les vitesses. Testez également le véhicule sur un parking afin d‘évaluer sa maniabilité.

Le vendeur doit vous remettre plusieurs documents :

– la déclaration de cession cerfa 13754

– la carte grise du véhicule vendu. Dans le cas de l‘ancien modèle de carte grise, c‘est-à-dire sans coupon détachable, la mention « vendu le » ou « cédé le » doit être apposée sur la carte grise, avec la date et l’heure de cession du véhicule, et la signature du vendeur. Pour les nouveaux modèles de carte grise, la partie haute doit être complétée avec la mention « vendu le » ou « cédé le » avec la date et l’heure de cession du véhicule, et la signature du vendeur ; le coupon détachable doit également être complété avec les coordonnées de l’acheteur et la date de vente, et signé par le vendeur. Le coupon détachable doit être conservé par l’acheteur. L’acheteur a à sa charge la procédure de changement de carte grise.

– le certificat de non-gage, également nommé certificat de situation

Pour les véhicules de plus de quatre ans, le procès-verbal du contrôle technique doit également être fourni.

Le versement d’un acompte n‘est pas obligatoire mais peut être exigé par le vendeur. L‘acheteur doit être conscient du fait qu‘un acompte engage de manière définitive les deux parties. L‘acompte ne doit pas être confondu avec des arrhes qui n‘ont aucun caractère obligatoire au niveau de la vente.

Cliquer pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus populaires

Haut