Auto-moto

Conduire sur la glace : comment bien équiper son véhicule ?

Contrairement à la neige, la glace est souvent invisible. Vous devez deviner où elle se trouve, trouver par exemple des reflets sur la surface de la route, car ce qui ressemble à de l’eau peut être de la glace. En tout cas, le meilleur moyen de vous y préparer est de bien équiper votre véhicule pour l’hiver.

Comment savoir que la voiture roule sur de la glace ?

Lorsque vous conduisez par exemple sur une flaque d’eau congelée, vos pneus produisent un bruit faible. De plus, la direction devient anormalement souple. A partir de là, il y a des chances que vos roues ne suivent pas les mouvements du volant.Par ailleurs, lorsque la route est glissante, vous pouvez être averti par des voyants sur le tableau de bord, qui clignotent en cas de patinage des roues. Ces témoins indiquent aussi un dysfonctionnement du système de freinage.

Opter pour un 4×4 ou un SUV est une pseudo-solution

Les 4×4 ou les SUV sont tout aussi vulnérables que les petites voitures sur la glace. Avoir deux roues motrices supplémentaires peut éventuellement aider lors d’une conduite dans la neige, mais la glace peut immobiliser ou faire patiner les quatre roues.

Prévoir des pneus d’hiver

Il ne faut pas attendre le dernier moment avant d’équiper votre véhicule des pneumatiques adaptés. Les garagistes conseillent d’en acheter dès le mois d’octobre. Les pneus d’hiver se différencient des pneus classiques par leur profondeur de sculpture. Par ailleurs, l’expérience prouve que le temps de freinage est bien plus court que des pneumatiques adaptés pour la neige ou la glace.

Voiture à traction avant ou à transmission arrière ?

Notez par ailleurs qu’il est plus facile de conduire sur glace une voiture à traction avant qu’un véhicule à transmission arrière. En effet, les roues motrices à l’avant tirent la voiture, ce qui permet d’éviter la force de traînée et le patinage. En revanche, avec une voiture à transmission arrière, le moteur ne donne pas assez puissant sur les roues motrices. D’ailleurs, la propulsion arrière qui pousse la voiture ne fait qu’augmenter le risque de glisser sur la glace. Néanmoins, vous pouvez avoir une meilleure adhérence des pneus avec une voiture ou un camion à traction arrière si vous mettez suffisamment de charges dans le coffre ou le lit de camion.

Le système de freinage ABS

Il est recommandé de pourvoir sa voiture d’un système de freinage antibloquant. Cela vous permet de contrôler plus facilement votre véhicule lors d’une conduite sur glace. Ce que vous avez à faire, c’est d’appuyer sur le frein avec une pression constante. Cela réduit considérablement les risques de déraper.Conduite sur glace : comment bien équiper son véhicule ? Les réponses à cette question ne valent évidemment pas plus que la prudence. Tous les garagistes vous diront qu’il faut :

• Respecter strictement les distances de sécurité
• Rétrograder quand la voiture qui précède freine
• Ne jamais enlever son pied de la pédale de frein
• Freiner avant d’engager un virage en ligne droite

En savoir plus sur https://circuitglace.com !

Cliquer pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus populaires

Haut