Auto-moto

Voiture en leasing : Tout ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, le leasing séduit de nombreux consommateurs qui souhaitent acquérir une voiture. Le système de financement permet aux personnes désireuses d’acquérir une nouvelle voiture de louer le véhicule sur une durée déterminée. La souscription à un crédit-bail nécessite l’intervention de 3 acteurs majeurs. À la fin de la période locative, le consommateur peut acquérir définitivement le véhicule ou le restituer. Toutefois, il doit prendre en compte certains éléments avant de souscrire à ce type de crédit. En effet, le crédit-bail présente des avantages, mais également quelques inconvénients.

Les intervenants dans un contrat de Crédit-bail ?

Le contrat de leasing est établi entre trois protagonistes : un crédit preneur, le fournisseur du véhicule et un crédit bailleur. Le crédit preneur est la personne ou l’entreprise qui souhaite acquérir le bien. Le fournisseur est considéré comme le concessionnaire de la voiture. Le crédit bailleur est un établissement de crédit. Exemple, une banque, une société de crédit-bail… Il est à noter que la souscription à la location avec option d’achat nécessite un paiement mensuel ou trimestriel. La durée de location peut aller de 3 à 5 ans. Ainsi, il est impossible pour un chômeur ou une entreprise qui présente des bilans négatifs de souscrire à l’offre.

Comment est établi le contrat de crédit-bail ?

Le crédit-bail est une solution particulièrement adaptée pour les entreprises en manque de trésorerie. D’ailleurs, les PME et PMI sont les principaux souscripteurs à ce type de crédit. Lorsqu’un chef d’entreprise a besoin de voiture pour l’entreprise ou pour ses salariés, il contacte un concessionnaire automobile. Ensuite, il effectue une demande de crédit pour acheter le véhicule auprès du crédit bailleur. Ce dernier achète le matériel roulant et loue à l’entreprise durant une période déterminée. À la fin du contrat, l’entreprise peut restituer la voiture ou lever l’option d’achat. Toutefois, il doit d’acheter le matériel dans sa valeur résiduelle.

Les éléments à prendre en compte avant la souscription

Les éléments suivants sont à prendre en compte lors de la souscription à un crédit-bail. D’abord, le dépôt de garantie : Le bailleur demande au locataire de s’acquitter d’une partie de la somme nécessaire à l’achat. La somme peut correspondre au montant de l’option d’achat. Le bailleur peut aussi demander le versement d’environ 15 % du prix total de la voiture. Ensuite, les loyers : La valeur locative varie selon, la période de location, le modèle et le kilométrage du véhicule. À la première échéance, une somme importante peut être demandée par le bailleur. Le montant peut varier jusqu’à 30 % du prix initial. Et enfin, les éléments inscrits dans l’option d’achat. En effet, le contrat de location spécifie la valeur résiduelle de la voiture à la fin de l’accord préétabli. Il est bon de savoir que certaines offres permettent de lever l’option d’achat un an avant terme.

Les devoirs du locataire vis-à-vis du véhicule

Le locataire est tenu d’entretenir la voiture dans son état d’origine jusqu’à la fin du contrat. Ainsi, vous devriez réparer la voiture en cas de défaillance technique. Il est aussi important de veiller à respecter les visites d’entretien et l’état de la carrosserie. Vous devriez également veiller à ce que la voiture acquise en leasing est utilisée à usage normal. Les frais de réparations seront à votre charge en cas de dégradation du bien. Vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance pour protéger le bien.

 

Cliquer pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus populaires

Haut