Autres

Focus sur les caractéristiques techniques du volant F1 McLaren

Au poste de pilotage, les conducteurs de monoplaces de McLaren accèdent à une pluralité de fonctionnalités au volant. Focus sur les principales caractéristiques techniques.
Contrairement aux nombreuses idées reçues, le volant de l’actuel F1 McLaren procure les mêmes fonctionnalités que celles intégrées à celui de l’ancien MP4-30 utilisé en 2015. Le seul changement opéré lors de la conception porte sur la taille du volant. En effet celle-ci a été réduite et il n’y a plus aucun espace vide sous les boutons centraux. La forme en demi-lune a été en revanche conservée pour soigner le design.

Les fonctionnalités principales

Le moniteur central à écran LCD est capable d’afficher jusqu’à 100 pages d’informations, le pilote peut faire défiler les pages à l’aide des boutons + et – figurant en bas du volant. Ils peuvent être utilisés en synchro avec le bouton rotatif en bas à droite pour basculer d’une page à une autre ou afficher plusieurs informations à la fois. Quant au bouton rotatif central, il est celui qu’on utilise généralement pour effectuer un préréglage.
Le bouton rotatif multifonctionnel de gauche peut servir en combinaison avec le bouton + en haut du volant pour opérer des modifications au cours de nombreux réglages.
Pour ce qui est des deux molettes situées aux extrémités supérieures du volant, elles ont subi un changement d’orientation dans la version actuelle. Celle en haut à gauche correspond au système de récupération d’énergie (ERS). Chaque nombre fait référence à la récupération de l’Unité Cinétique du Générateur du Moteur (MGU-K). La molette en haut à droite permet d’équilibrer le freinage. Le volant comporte également deux autres molettes, juste en dessous des précédentes. La molette rouge de gauche permet de contrôler le réglage du système hydraulique tandis que celle à droite, de couleur verte, permet de cartographier le bolide en temps réel. Les molettes centrales sont enfin celles utilisées pour opérer des changements de différentiel.

Les fonctions supplémentaires

Les boutons intégrés à chaque côté du volant disposent des fonctions qui leur sont propres et tout aussi indispensables pour le pilote. L’interrupteur blanc du coin supérieur gauche permet d’établir la communication radio. L’interrupteur bleu est multifonctionnel et s’utilise en synchro avec la cartographie de départ.
Le bouton « N » indique une position neutre, mais peut aussi servir à sélectionner une manœuvre de marche arrière. Le bouton Overtake (OT) est utilisé pour le réglage temporaire de puissance maximale. Le recours à cette fonction peut toutefois entraîner des complications ultérieures dans la course puisque son usage affecte celui du carburant et de l’énergie.
Le bouton « X » permet l’envoi rapide d’une requête quand le pilote rencontre un problème affectant le comportement de son bolide et qu’il n’a pas le temps de relayer les infos par radio. Le bouton « PLS » permet au pilote de réguler facilement la vitesse lorsque le monoplace entre dans les stands. Le bouton DRS ou Drag Reduction System sert à déployer l’aileron arrière mobile dans sa zone d’activation. Le bouton « D » signifie « Drink » ; l’hydratation étant primordiale pour les pilotes surtout lors des épreuves les plus chaudes de la saison.

Cliquer pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus populaires

Haut